Home Politique Arrestation ciblée à Conakry : Mouctar Diallo et Malick Sankhon mis en...

Arrestation ciblée à Conakry : Mouctar Diallo et Malick Sankhon mis en cause par des proches des victimes

378
0

Un jeune de l’Axe, dans la commune de Ratoma, a déclaré hier vendredi sur la radio Nostalgie dans son émission ‘’Africa 2015’’ que le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes, Mouctar Diallo et Malick Sankhon, le patron de la CNSS, seraient derrière des récentes vagues d’arrestations ciblées parmi les jeunes de cette zone.

Selon lui, les deux hauts cadres du pouvoir en place financeraient des ‘’agents’’ qui procèdent en dehors de toutes formes juridiques à des arrestations des jeunes activistes de l’Axe et militant au compte du FNDC. Déjà, plusieurs d’entre eux ont opté pour la clandestinité pour échapper aux représailles.

Pour l’instant les deux mis en cause n’ont fait aucune réaction. Mais, il est à rappeler que Malick Sankon, membre du bureau politique du RPG-Arc-en-ciel, a plusieurs fois annoncé avoir à sa disposition des milliers des chevaliers de la République. Cette semaine, un agent des renseignements qui affirme agir à son actif a été interpellé au domicile du coordinateur général du FNDC, Aboudourrahmane Sanoh, et l’intéressé avoua d’être en mission d’espionnage. Résultat de recherche d'images pour "malick sankhon"

Quant à Mouctar Diallo, aussi leader du parti NFD, est un transfuge de l’opposition républicaine. Jeune activiste dans les années 2006-2009, il connait bien la zone nébuleuse de Ratoma. Son rôle majeur dans la manipulation des jeunes de cet Axe, à l’époque contre le régime Conté et le CNDD version Dadis Camara,  avait fait tache d’hui ; de surcroît, il a été une pièce maitresse des manifestations contre le pouvoir d’Alpha Condé durant son premier quinquennat. Un profil qui lui a valu d’être le porte-micro de l’opposition, vu son audace de dire de mots crus envers Alpha Condé et son régime. Résultat, il réussira à se faire élire député en 2013 sur la liste UFDG, car son parti NFD n’était présent que dans ses propos distillés à travers des médias se montrant toujours gentils envers d’un jeune qu’on croyait incarner l’espoir d’une jeunesse sans boussole. Gâchis et fausses illusions. Car, élu député, progressivement il va se muer dans le silence avant de tourner le dos au naïf Cellou Dalein Diallo pour rentrer dans le gouvernement Condé.

Vraie ou fausse, cette allégation annoncée sur Radio Nostalgie a son pesant d’or dans la mesure où ces arrestations sont multiples et ciblées. D’ailleurs, des jeunes d’autres communes de Conakry et environs ainsi que dans le Fouta Djallon, sont aux arrêts. Ceux de l’intérieur sont maintenus dans les casernes –Nous reviendrons sur ce dossier-. « Ces mesures visent à décapiter la force de frappe du FNDC », fait remarquer un fin observateur avant d’ajouter que cette situation doit interpeller les organisations des droits de l’homme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here