Home Politique Amadou Tidiane Diallo, coordinateur du COPAG : « Nous devons tous œuvrer...

Amadou Tidiane Diallo, coordinateur du COPAG : « Nous devons tous œuvrer pour la réussite de cette transition afin qu’elle soit la dernière »

284
0

A cette période de transition ouverte le 5 septembre 2021 marquant la chute d’Alpha Condé et son régime, la classe politique s’organise pour prendre part au débat politique. Parmi les coalitions politiques en place figurent le COPAG (Collectif des Partis Politique Progressiste de Guinée).  Notre reporteur a rencontré le coordinateur de ce collectif, Amadou Tidiane Diallo qui est aussi le président du parti, ADN (Alliance pour le développement  national).

Le jour: Monsieur le Coordinateur, c’est quoi le COPAG ?

Amadou Tidiane Diallo: Le COPAG, (Collectif des Partis Politique Progressiste de Guinée) est une plateforme politique qui  regroupe seize formations politiques : ADN, FRONDEG, PNG, PPRG, RRR, PGU, PSD, PGC, ADNG, PGG, NG, ACD, PTD, UNED, PPDG, PGR. Elle est enregistrée au MATD sous le numéro 3500 du 04/10/2021.

Pourquoi avez –vous  créé cette plateforme ?

Vu la prise effective du pouvoir par l’armés guinéenne le 5 septembre 2021, nos partis politiques reconnaissent le CNRD (Conseil national pour le rassemblement et le développement), et demeurent fidèle à ses idéaux. Nous sommes résolus à ce principe dès ce jour suivi de la prestation de serment du  président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya, le 1er octobre 2021.

Il est à souligner que le paysage politique guinéen a été bouleversé par le retour de l’armée au pouvoir engendrant une nouvelle transition. Ce qui nécessite la redéfinition du paysage politique du pays pour la mise en place des instruments de la transition qui doit aboutir au retour  à l’ordre constitutionnel par la tenue des élections inclusives, transparentes et crédibles.

La plateforme COPAG se place dans cette perspective. Les partis membres de cette coalition ont  décidé d’œuvrer ensemble dans la transparence, la concertation et l’unité d’actions pour un retour à l’ordre constitutionnel.

Quel sont vos objectifs ?

Nos  objectifs sont multiples. D’abord à l’interne, il s’agit de créer un cadre de concertation et d’action pour des meilleures visibilité et lisibilité de la plateforme, créer des conditions pour une collaboration franche et loyale entre les partis membres de la plateforme ; et en général : œuvrer pour assurer un climat de paix et d’entente propice aux développements socio -économique de notre cher pays, la Guinée ;  agir pour obtenir de meilleurs résultats en faveur de la plateforme sur le plan électoral.

Le succès de cette œuvre historique doit être une victoire fondamentale de la paix et la démocratie en Guinée.

Pour atteindre ses ambitions, la convention instaure une concertation régulière entre les membres sur divers sujets d’ordre politique, économique, social et culturel.

Votre message ?

Cette transition sera  décisive et l’avenir de la Guinée en dépend. Depuis des années, la Guinée ne cesse de reculer tant à l’intérieur qu’à l’extérieur .Elle a perdu progressivement  son indépendance  et sa souveraineté juridique, monétaire, budgétaire et sociale.

J’invite les leaders des différentes plateformes AD de Monsieur Mohamed Kaba,  ANAD d’Elhadj Cellou Dalein Diallo, CORED d’Elhadj Mamadou Sylla , COPED de Dr Ousmane Kaba , CPR de Dr Faya Lansana Millimono ,ADC/BOC de Dr Ibrahima Sory Diallo, COPAM de El hadj Bouna Keita , RPG –Arc –en-ciel , PUP ,ARENA ,de Dr Sékou Gouressi Condé , CPA de Monsieur Lah  Robert Bamba, bref l’ensemble des Guinéens d’œuvrer pour la réussite de cette transition militaire afin qu’elle soit la dernière en Guinée et qu’on se consacre maintenant au développement du pays.

Par la même occasion, je souhaite  bonne et heureuse année 2022 à tous les Guinéens.

Propos recueillis Amadou Pilimini