Accueil Politique 2ème jour de mouvement en Guinée : les violences et la barbarie...

2ème jour de mouvement en Guinée : les violences et la barbarie continuent…

118
0

Au 2ème jour de l’arrêt de toute activité prônée par les opposants à un projet de nouvelle constitution regroupés au sein du FNDC, les violences et des scènes de barbarie continuent dans le pays d’Alpha Condé.

Les activités sont paralysées à 70 pour cent dans la capitale. Les manifestations ont  été suivies dans plusieurs villes du pays, notamment la région côtière et la Moyenne Guinée. Tout comme dans la Guinée forestière.

Les violences sont enregistrées dans la commune de Ratotama. Les jeunes se rendent maîtres de la rue en érigeant des barricades tandis que les forces de sécurité se livrent à des exactions sélectives. On signale un jeune médecin tué par balle à Nassouroulaye, alors qu’il prenait ses ablutions.

A Koloma, des témoins rapportent que des policiers retiraient les portefeuilles des femmes qui allaient au marché le matin sous prétexte que celles-ci nourrissent des jeunes qui sortiront les attaquer .

Mais la pire sauvagerie a été enregistrée à Wanindara lorsque des gendarmes ont attaqué une cour familiale d’un jeune tué hier par balle. Ils ont tiré du gaz lacrymogène et blessé des membres de cette famille du défunt dont le père.

D’autres gendarmes ont poussé l’ignominie en frappant trois vieillards au niveau du chemin de fer à Wanindara rail tout en leur proférant des injures.

Le défunt en question a été inhumé après la prière de 14 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here